3 causes principales aux problème d’humidité :

humidite-condensation-fenetre

On relève 3 causes principales entraînant la présence d’humidité : la condensation, les remontées capillaires, l’infiltration.

Malgré des causes pouvant être différentes d’une situation à une autre, les désagréments liés à la présente d’humidité sont similaires, voir identiques. Des origines différentes provoquent des effets similaires.

Si votre habitation est humide, ou présente des signes d’humidité, vous faites face à 1 ou à 2 ou, dans de plus rare cas, à ces 3 causes. En effet, elles peuvent se conjuguer les unes aux autres.

La condensation : problème le plus courant.

La condensation est le problème d’humidité le plus fréquent dans une maison ou un appartement. Elle apparaît notamment avec les activités humaines : douche, bain, cuisson des aliments, lavage des sols, … Même la respiration peut favoriser son apparition.

Ce phénomène lié à la saturation de l’air en eau s’observe tant dans les habitations neuves (avec une isolation performante) que dans les habitations anciennes.

D’ailleurs, il n’est pas rare que de la condensation apparaisse alors que vous venez de rénover votre logement. En effet, une rénovation « calfeutrante » peut conduire à ce phénomène. En rénovant, vous coupez les ponts thermiques grâce à l’isolation, vous changez les menuiseries de simple vitrage à double vitrage, … ainsi vous limitez la déperdition de chaleur. Ce qui est vertueux si vous n’oubliez pas de prendre en compte le renouvellement de l’air de votre maison.

Suite à une rénovation de votre logement, si vous constatez un filet d’humidité sur les murs, l’apparition de moisissure, ou simplement une sensation d’humidité, assurez-vous que votre logement soit suffisamment aéré pour permettre un renouvellement d’air. Autrement, l’air devient rapidement vicié. Il se charge d’humidité mais également de la pollution intérieure. Votre confort diminue : vous avez la sensation de froid, vous développez de l’asthme, vous voyez apparaître des moisissures sur les murs, …. Beaucoup de signes visibles ou non qui doivent vous alerter.

Comme l’air froid sature plus vite que l’air chaud, il est préférable de maintenir une température ambiante constante : l’isolation des murs sur l’extérieur et des pièce non chauffées (garage, cellier, …) est donc importante.

Quoi qu’il en soit, le taux d’humidité idéal de l’air doit être compris entre 45% et 65%

condensation-sur-fenetre

Les remontées capillaires, un phénomène naturel.

Les remontées capillaires résultent du phénomène d’humidité ascensionnelle. L’eau présente dans le sol remonte dans les murs enterrés : L’eau imprègne le mur (les maçonneries) et monte lentement pour atteindre un niveau où elle pourra s’évaporer.

D’une situation à une autre, ce phénomène est plus ou moins visible et plus ou moins destructeur.

Ainsi, l’humidité peut remonter de quelques centimètres au-dessus du niveau du sol, à plus d’un mètre pour les cas les plus importants.

Dans certains cas, les dégâts occasionnés sont peu visibles et dans d’autres cas les dégâts sont innombrables pouvant aller jusqu’à l’apparition du mérule, le délabrement de l’habitation voire son insalubrité.

Les dégâts les plus courants restant l’apparition de salpêtre, l’apparition de tâches d’humidité, l’effritement des briques et enduits. Ces dégâts peuvent apparaître en intérieur comme en extérieur.

Pour traiter ce phénomène, on retrouve différentes solutions sur le marché.

Les deux solutions principales ont une approche différente :

  • L’une va permettre de contenir l’humidité dans le mur (résine chimique)
  • L’autre va évacuer l’humidité du mur (siphon atmosphérique).

Chacune ayant des avantages et inconvénients. Attention, la rénovation nécessitera toujours d’attendre que le mur soit sec.

Dégat-mur-extérieur-remontée-capillaire

Besoin de conseils pour assécher vos murs

Envoyez nous un email à contact@l-assecheur.fr

Appelez-nous au 03 74 09 57 41

L’infiltration : un problème ponctuel

Une infiltration peut apparaître depuis le sous-sol jusqu’à la toiture en passant par les murs et les fenêtres.

Elle peut être la conséquence d’une fissure dans le mur, du ruissellement de l’eau, du défaut d’imperméabilité d’un mur enterré, d’un chéneau qui fuit, d’une tuile qui a bougé, d’une ardoise cassée, d’une gouttière qui déborde, d’un joint d’huisserie dégradé… La liste est longue.

Plus vite vous vous en rendrez compte, mieux ce sera. En effet, les dégâts causés par une infiltration peuvent être bénins dans le meilleur des cas, mais souvent, ils sont très importants.

Ainsi, une fois l’origine identifiée et l’étanchéité rétablie, les infiltrations stopperons. Il vous faudra d’abord assécher le mur pour ensuite pouvoir le rénover.

infiltration-fuite-gouttière

Geste de prévention contre l’humidité

  • Assurer une ventilation suffisante des pièces humides, notamment la salle de bain et la cuisine. Maintenez, tant que possible, les portes d’accès au pièce d’eau fermées pour éviter la diffusion de la vapeur d’eau et limiter la condensation.
  • Améliorer l’isolation de votre habitation:  double vitrage sur les fenêtres, isolation des murs extérieurs pour limiter les ponts thermiques.
  • Assurer une bonne ventilation de votre logement : ouvrir les fenêtres matin et soir, vérifier le bon état de fonctionnement de votre VMC,…
  • Vérifier que la toiture n’a pas bougé, que les tuiles sont bien en place.
  • Nettoyer vos chéneaux et gouttières régulièrement pour éviter que l’évacuation ne soit bouchée.
  • Vérifier que le drainage fonctionne correctement.
  • Repérer toute fissure, lézarde sur le mur.

Quelques astuces pour nettoyer votre mur.

  • Salpêtre :  pulvérisez un anti-salpêtre
  • Champignons et les moisissures : appliquez un fongicide.
  • Efflorescences (taches blanches) : imprégnez la maçonnerie d’eau, puis appliquez ensuite une solution d’acide chlorhydrique diluée. Rincez.
  • Mousse : pulvérisez un liquide anti-mousse à base de sels d’ammonium.

Quelque soit la cause de l’humidité, il existe des moyens d’action. Il est donc important de traiter le mal pour retrouver votre confort de vie et votre sérénité.

Alors avant de rénover, identifier la source d’humidité puis faites les travaux nécessaires.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Laisser un commentaire

*Champs requis