Humidité dans votre habitation : Les différentes causes.

humidité-maison

Parfois facilement observables, et souvent beaucoup plus insidieuses, les dégradations provoquées par la présence d’ humidité sont nombreuses. Dans un premier temps, il est important d’identifier la /les cause(s) expliquant la présence de l’humidité afin de pouvoir la /les traiter.

Au-delà de 65% de taux d’humidité, votre maison est considérée comme humide ! Pour être « saine », son taux d’humidité (on parle également d’hygrométrie) doit être compris entre 45 % et 65 %.

Quels sont les causes les plus fréquentes engendrant une présence d’humidité excessive ?

La condensation :

La condensation est rencontrée habituellement dans une maison. C’est un phénomène naturel qui est plus remarquable en période froide. Notamment du fait que les maisons, les appartements soient moins bien aérés.

Les causes liées à la présence de condensation sont principalement : une mauvaise ventilation de la maison, la présence d’une source humide, une paroi froide.

La condensation apparait au contact de l’air humide avec une paroi froide. La vapeur se condense en eau et la paroi froide s’humidifie.

Les constructions anciennes ainsi que les récentes peuvent être concernées.

La condensation se matérialise par :

  • De la buée prolongée sur les vitres.
  • Des taches d’humidité.
  • La formation de moisissures dans les coins de murs, …
condensation-fenetre condensation-fenêtre

Pour lutter contre la présence de condensation, il faut prioritairement procéder à la ventilation du logement. Naturelle ou mécanique, la ventilation permet le renouvellement de l’air et élimine l’excès d’humidité. Aérer régulièrement votre logement.

Découvrez davantage d’information sur la condensation.

Les infiltrations d’eau

On parle d’infiltration lorsque l’eau, le plus souvent de l’eau de pluie mais aussi de l’eau des canalisations, pénètre dans les murs, la toiture et/ou les matériaux poreux de l’habitation. Cette eau imprègne les murs, les plafonds et les sols. Ainsi elle dégrade et fragilise le logement.

Ces infiltrations peuvent être la conséquence :

  • D’un ruissellement des eaux du terrain.
  • De murs fissurés.
  • D’un problème d’étanchéité au niveau de la toiture, des murs, des menuiseries.
  • De gouttières bouchées, de fuites de gouttières.
  • D’un vieillissement des joints sanitaires qui laisse passer l’eau (en cuisine, salle de bains…).
  • D’une dégradation des joints de maçonnerie.
  • Des problèmes de porosité des matériaux de construction. Les eaux de pluie sont absorbées par le mur extérieur, puis, l’humidité se répand dans les murs.

Lorsque vous faites face à un problème d’infiltration d’eau, il est nécessaire d’identifier la cause, de la réparer avant d’envisager d’assécher les matériaux humides (murs, plafonds,…)

Infiltration-gouttière infiltration-plafond

La pression hydrostatique

Sous l’effet de la pression de l’eau dans le sol, l’eau s’infiltre dans les murs de fondation (sur les cotés).

Cette pression hydrostatique peut être due à :

  • La présence d’une nappe phréatique proche des fondations.
  • Une accumulation de l’eau au niveau des fondations à cause d’un terrain dont la pente n’est pas adaptée.
  • La stagnation de l’eau de pluie souvent liée à une mauvaise évacuation.

Cette pression provoque des infiltrations en sous-sol. On parle ainsi de pression hydrostatique.

Ce phénomène peut endommager l’infrastructure de la maison.

Les remontées capillaires & la pression osmotique

Les remontées capillaires se matérialisent par une migration ascensionnelle de l’eau du sol dans les murs. La conséquence immédiate est l’apparition de salpêtre (sels minéraux blanchâtre), le décollement de papier peint, le cloquage de la peinture…

Premier facteur de présence d’humidité dans les habitations, la remontée d’eau par capillarité constitue la cause principale de la détérioration des bâtiments et monuments.

Les problèmes avec des remontées capillaires se situent surtout à la partie inférieure du mur, au niveau de la surface du sol.

Pour que les remontées capillaires atteignent 1m ,2m, voir plus… il faut une force, une pression pour permettre l’ascension de l’eau dans les murs ! Il faut que certaines conditions (causes) soient réunies pour que le processus s’active. On parle de pression osmotique.

moisissures-chambre cloquage -peinture

Découvrez davantage d’informations sur les remontées capillaires.

Les causes dites accidentelles

Il existe nombre de cas dits accidentels. On peut relever par exemple les fuites :

  • De canalisation (alimentation, écoulement).
  • Du drain, de la gouttière.
  • Des conduites de chauffages.
  • ….

Malheureusement, une fuite n’est pas toujours visible rapidement. De quelques gouttes à plusieurs litres d’eau par heure, vous pouvez découvrir l’existence d’une fuite plusieurs mois après que la fuite se soit déclenchée. Dans de rares cas, cela peut prendre plusieurs années.

rupture-tuyau-cuivre rupture-canalisation

L’humidité de construction

Lors de phase de travaux importants (construction, rénovation de votre habitation, …) de nombreux matériaux nécessitant un mélange avec de l’eau sont utilisés. Pour que ces matériaux durcissent, il est nécessaire que l’eau s’évapore. Ceci provoque la présence d’humidité de manière importante à l’intérieur de la maison. Le phénomène est d’autant plus important que la ventilation est inadaptée ou insuffisante.

L’inondation

Une inondation est une submersion temporaire par l’eau qui peut être due :

  • A une crue d’un cours d’eau (rivière, torrent, …) qui provoque un débordement de celui-ci.
  • Aux remontées d’une nappe phréatique.
  • Aux ruissellements; soit sur terrains urbains ou sur une zone agricole.
  • A la rupture d’un ouvrage tel qu’une digue, un barrage, …
  • Et de plus en plus, à une submersion temporaire marine.

Il s’agit d’un phénomène qui cause de très gros dégâts. Phénomènes qui pourraient s’aggraver dans l’avenir selon les experts.

inondation-Paris inondation maison

 

Quelle que soit son origine, l’humidité trouble la qualité de vie des habitants.

L’humidité dégrade les embellissements : peinture qui cloque, papier peint qui se décolle, … Également elle détériore la maison : enduits qui s’effritent, moisissures, salpêtre, champignon (notamment la mérule), déformation des boiseries…. Aussi, elle favorise la sensation de froid, et affecte la santé.

Découvrez une liste non exhaustive des conséquences de l’humidité.

 

Un test simple vous permet d’identifier si l’humidité vient du mur de votre logement ou de la condensation. Ce rapide diagnostic humidité est : le Test de la feuille d’aluminium.

 

Les risques de l’humidité peuvent paraître mineurs. Pourtant l’humidité peut endommager gravement votre habitation et influer sur votre état de santé. Traiter les problèmes d’humidité est donc une priorité.

Dès lors que votre mur est humide et ce quelque soit la cause, l’Assécheur va vous permettre de le rendre sec et sain. Grâce à son fonctionnement, il va déshumidifier en profondeur votre mur. Toute l’humidité dans les murs sera éliminée. Vous pourrez ensuite procéder aux travaux de rénovation (revêtement mural, peinture, enduits, …) .  En savoir plus.

asseche-mur-exterieur chantier-assecheur

Partager cet article

Laisser un commentaire

*Champs requis