Comment identifier et traiter la mérule?

merule-sur-bois

La mérule est le champignon du bois le plus souvent incriminé lors d’attaques en intérieur.

On lui attribue différents noms : tel que « mérule des maisons », « champignon des charpentes », « lèpre de maison », ou encore « cancer du bâtiment ».

Qu’est-ce que la mérule ?

Il s’agit d’un champignon lignivore. C’est à dire qu’il se nourrit de bois humide. Il s’attaque à la cellulose qui se trouve à l’intérieur du bois, mais également à la lignine du bois : son extérieur.

Ce champignon se développe dans certaines conditions, elle apprécie :

  • L’humidité. Pour que la mérule se développe, le taux d’humidité du bois doit à minima atteindre 22%. Son développement est optimal avec un taux d’hygrométrie de 35%. A noter, qu’au-delà de 40%, son développement s’arrête.
  • L’obscurité. Pour autant elle ne craint pas la lumière.
  • Un espace non ventilé. Il permet de maintenir un taux d’humidité important. (article sur la condensation).
  • Une température ambiante supérieure à 20°C et inférieure à 28°C.

Ce champignon croit très rapidement. Il attaque l’entièreté de la structure bois d’un bâtiment rapidement et efficacement. Que ce soit la charpente, les escaliers, les portes, le plancher, le lambris… La mérule s’y attaquera.

Ainsi, même en l’absence des conditions favorables au développement de la mérule, ce champignon ne disparaît pas. Il a la faculté de veiller, « d’attendre », et lorsque les conditions favorables sont de retour, ce champignon se réactive pour attaquer de nouveau le bois.

A quoi ressemble t’elle ?

Assimilable à de la toile d’araignée, ou aussi à de la ouate blanche, son aspect visuel est tributaire en partie de son environnement :

  • En présence de lumière, sa couleur tend vers le marron et sa consistance est plus importante…
  • Dans l’obscurité, la mérule est plutôt blanche et cotonneuse.

Photos du champignon mérule

champignon-mérule-sur-u-mur mérule-blanche mérule-sur-bois

Comment se propage la mérule ?

Dans un premier temps, La mérule touche la charpentes, puis se développe aux plafonds, planchers,  escaliers, meubles, ….

La mérule n’a pas de limite d’expansion. Sans pouvoir attaquer les matériaux tels que la brique, le parpaing, la plaque de plâtre, … elle peut rejoindre des boiseries non continues en s’immisçant à travers les interstices (fissures par exemple).

En finalité, elle peut envahir l’ensemble de votre maison, même les parties saines et sèches.

Plus encore, la mérule peut envahir une maison saine proche d’une habitation touchée par celle-ci. Seules quelques essences tropicales présentent une résistance à ses attaques.

Quels sont les dégâts de la mérule sur l’habitation ?

En sa présence, les éléments en bois changent de couleurs, deviennent brunâtres. Le bois se fragilise, il pourrit. Il s’effrite, se casse et finit en morceaux. La structure disparaît et il devient dangereux de rester vivre dans la maison.

La mérule se développera jusqu’à tout détruire. En finalité, la maison s’effondre.

Quels sont les dangers de la présence de la mérule sur la santé ?

La mérule entraîne des allergies, de l’asthme et d’autres problèmes respiratoires, c’est pourquoi elle est dangereuse pour la santé des habitants de la maison.

En l’état actuel des connaissances, les scientifiques ne classent pas ce champignon comme toxique ou pathogène. Pour autant, il se développe dans des conditions qui favorisent la présence d’organismes pathogènes ; notamment les moisissures.

Comment détecter la présence de ce champignon ?

Il est difficile de détecter sa présence. Elle se développe principalement dans l’obscurité,. C’est pourquoi on la retrouve dans les endroits cachés : derrière une cloison, dans les combles, à l’arrière d’une plinthe… De plus, la mérule est peu visible à l’extérieur du bois, Ce champignon attaque davantage son intérieur.

Dans nombre de cas, sa présence ne se détecte que lorsque le bois se dégrade.

Quelques indications peuvent vous alerter sur la présence de ce champignon dans votre maison, notamment :

  • Déformation du bois.
  • Effritement du bois.
  • Pellicule blanche sur le bois avec un aspect de coton.
  • Odeur de champignon

Si vous suspectez la présence de ce champignon , faites appel à un professionnel pour le diagnostic : zones infectées, origine de sa présence, ampleur de son développement…

Ce diagnostic doit être réalisé avant tout mise en place de traitement.

Le diagnostic peut être réalisé trop tard, dans ce cas l’unique solution est la démolition du bâtiment avant sa reconstruction.

Comment prévenir l’apparition de la mérule ?

Pour limiter la probabilité de son apparition, il est important d’être vigilent. Certaines actions préventives sont nécessaires à mettre en place, telles que :

  • Assurer une bonne ventilation de la maison, plus particulièrement les pièces humides (cuisine, salle de bain, WC, cave, …). En effet, la mérule se développe principalement dans les zones cloisonnées et les zones non ventilées.
  • Faire attention à la présence d’eau au sein de la maison : infiltrations, fuites, remontées capillaires. Procéder à la réparation ou au traitement rapidement.
  • Éviter le stockage de bois dans la cave ou un autre lieu humide non ventilé.
  • Procéder au traitement de vos bois sains avec un produit de préservation.
  • Rester vigilent si une maison voisine a été « contaminée ». la mérule se « déplace » facilement.

Il est donc fondamental de maintenir votre maison dans des conditions qui soient peu favorables à son développement.

En cas de suspicion de sa présence, il est nécessaire de faire venir une entreprise spécialisée pour effectuer un diagnostic.

Comment traiter la mérule ?

Avant toute chose, si vous détectez sa présence dans votre logement, il est important de :

  • Réagir rapidement.
  • Ne pas gratter la surface attaquée. En effet, la mérule se répandrait plus rapidement.
  • Ne pas utiliser certains produits de traitement tel que l’eau de javel qui favorise son développement.
  • Faire appel à un expert.

Après la réalisation d’un diagnostic permettant à détecter la présence de mérule, l’expert mettra en place la solution adaptée :

  • Retrait de tous les bois infectés, et identifier les bois à traiter.
  • Traitement des maçonneries, elles sont « stérilisées » : mises à nu, brossées, traitées par injections, badigeonnage ou pulvérisations. Utilisation du chalumeau pour brûler les filaments avant l’application du fongicide.
  • Injection de fongicide, dans le bois et en profondeur, si la situation le permet. Également le traitement de surface peut être utilisé pour les bois sains.
  • A l’aide d’un chalumeau, brûler les murs atteints par la mérule pour éliminer les spores.
  • Remplacement des boiseries contaminées qui seront brûlées.
Mérule en cave sur le plafond. Développement de la mérule en cave à cause d’un dépôt de bois. Traitement par fongicide de la mérule. Traitement au chalumeau de la mérule.
mérule-en-cave sol-avec-mérule fongicide-traitement-mérule-champignon chalumeau pour éliminer la mérule

L’intervention nécessitera du temps, pourra nécessiter des travaux lourds et l’inoccupation du logement durant cette période.

Par contre, si ce champignon s’est développé de manière très importante, il faudra envisager la démolition de votre maison pour ensuite pouvoir le reconstruire.

Comment l’Assécheur aide t’il à prévenir de l’apparition de ce champignon lignivore ?

L’assécheur permet d’assainir vos murs. En forçant la circulation de l’air dans vos murs, il les assèche rapidement. Ainsi, en évacuant l’humidité, l’Assècheur évite la détérioration du mur, la prolifération des moisissures et champignons. Par son efficacité, il empêche la mérule de se développer. En déshumidifiant les mur, l’une des conditions nécessaires au développement de la mérule disparaît. En effet, sans présence d’humidité il n’y a pas de développement de la mérule. L’ensemble des conditions n’étant plus réunies, la mérule aura des difficultés à prospérer.

C’est ainsi qu’en asséchant vos murs, vous agissez directement sur la prévention contre l’apparition de ce fléau.

Découvrez la vidéo sur le fonctionnement de l’Assécheur :

Pour aller plus loin:

Article: « Comment choisir son Assécheur? »

Article : « Quelles sont les conséquences de l’humidité sur votre maison? Sur votre maison? »

Article : « Humidité dans votre habitation: Les différentes causes. »

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

2 réflexions au sujet de “Comment identifier et traiter la mérule?

  1. il faut se méfier des traitements des bois aux fongicides , qui sont des produits dangereux : voir La prévention des risques professionnels des fongicides : prévoir de bonnes protections ! http://www.officiel-prevention.com/prot … dossi29http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=69&dossid=529

    • Effectivement, les fongicides sont des produits (souvent chimiques) dangereux. Leur manipulation et leur utilisation doit respecter certaines règles.
      Il est donc important de prendre connaissance de toutes les informations, présentent sur le bidon, relatives aux avertissements de sécurité. Dont notamment les équipements de protections à porter lors de leur utilisation.

Laisser un commentaire

*Champs requis